Stardumaghreb




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sixième édition de Tamawayt : Ouarzazate réécrit son nom grâce à la poésie et la musique


Par Libe.ma | Dimanche 1 Juillet 2012 | 18:00 | Lu 360 fois


Une tradition désormais. Ouarzazate donne rendez-vous aux artistes de tous bords. Des poètes et musiciens nationaux et internationaux se rendront à Ouarzazate pour participer à la sixième édition de la Rencontre poétique et musicale «Tamawayt», organisée du 5 au 8 juillet, à l’initiative de l’Association Anfass Ouarzazate, pour la recherche artistique et culturelle. Et comme à l’accoutumée, c’est la merveilleuse et authentique Casbah de Taourirt qui sera la scène des prestations prévues.
Baptisée édition de la Méditerranée, cette manifestation qui a pour objectif de fêter cette pluralité culturelle et cette ouverture sur les autres cultures du monde, sera initiée, en partenariat avec les conseils municipal et provincial de la ville, ainsi que la Fondation du Grand Ouarzazate pour le développement durable. Outre le Maroc, une pléiade de poètes et de musiciens prendront ainsi part à cette rencontre, en provenance de Syrie, Algérie, Palestine, Tunisie, Libye,  Espagne et d’Italie.  
L’occasion sera aussi propice pour les participants de suivre une conférence   intitulée : « La rythmique poétique dans la poésie et la musique méditerranéennes ». Animée par Benaissa Bouhmala et Mohamed Abdelilah, la conférence sera suivie par les poètes et musiciens Harzallah Abouzid, Ahmed Lamssayeh, Antonio Irolla,  Mustapha El Ouardi, Samira Kadiri, Abdelaziz Mekki Naciri, Mourad Soudani, Redouan Rquibi, Mohamed Oukrar…
Espace de créativité et d’innovation, cette édition qui animera les torrides soirées de l’été permettra aux artistes peintres Mohamed Delloul, Mohamed Ait Lhaj et d’autres artistes locaux d’accrocher leurs œuvres  sur les cimaises de la  bâtisse historique de Taourirt. Cette dynamique entend consacrer et graver les valeurs de tolérance, d’amour et d’ouverture,  c’est-à-dire une contribution différente du volet culturel en général, ce qui permettra plus de visibilité et d’animation pour cette cité connue par ses atouts touristique et cinématographique. 

Mustapha Elouizi

Par Libe.ma | Dimanche 1 Juillet 2012 | 18:00 | Lu 360 fois




Nouveau commentaire :