Stardumaghreb




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le jeûne et la santé : Qu’en pensent les médecins ?


Par elmoudjahid.com | Dimanche 29 Juillet 2012 | 00:24 | Lu 158 fois


Boire beaucoup d’eau, manger avec modération en évitant tout excès de gras, de sel et de sucre, tels sont les principaux conseils donnés habituellement aux jeûneurs par les médecins durant le mois de Ramadhan car les journées sont plus longues et plus chaudes, donc plus éprouvantes pour l’organisme. Il est évident que l’été venu, l’important est de boire suffisamment d’eau, afin d’éviter coûte que coûte la déshydratation du corps. Ensuite, il y a la nourriture. Pas n’importe quoi, bien sûr, en ce sens que le jeûneur doit être vigilant lorsqu’il prend son repas de «ftour», en évitant tout excès de sucreries, de graisse, de fritures, de sel… Sollicité à propos de quelle nourriture est recommandée pour les jeûneurs durant l’été, le Dr Djameleddine Oulmane, spécialiste en communication de santé, a d’emblée mis l’accent sur l’importance vitale de l’eau, en conseillant à toutes les personnes qui observent le jeûne de prendre beaucoup d’eau (de 1,5 à 3 litres), durant la période de rupture du jeûne pour éviter une éventuelle déshydratation, aux lourdes conséquences. Question de nourriture, le jeûneur doit privilégier une alimentation saine, à base de légumes frais pendant la rupture du jeûne, en évitant les repas copieux, pas trop de gras dans les aliments et les sauces, pas trop de fritures, a ajouté notre interlocuteur en exhortant les Algériens et les Algériennes à ne pas abuser de sucreries (pâtisseries) qui, en grande quantité, perturbent l'organisme. Il devait souligner ensuite qu’il est préférable de prendre des fruits frais pour leur apport en vitamines et surtout des aliments à base de sucres lents (semoule et céréales) afin de pouvoir tenir pendant la journée de jeûne. Le Dr Oulmane propose à cet égard de prendre des dattes, des raisins ou abricots secs qui donnent de l'énergie pour la journée. En résumé, il est conseillé de prendre trois repas durant la rupture du jeûne : le premier avant le lever du jour, le deuxième à la rupture du jeûne et le troisième quelques heures après. Le spécialiste en communication de santé a ensuite recommandé de réduire au maximum les gros efforts physiques durant cette période. Les sportifs et les personnes qui font un travail physique à l’extérieur, exposés à la chaleur torride (travaux publiques, bâtiment) doivent, par exemple, faire très attention à ne pas se surpasser durant le Ramadhan.
S’agissant notamment du jeûne chez les malades chroniques, le Dr Oulmane a souligné que le Ramadhan ne doit pas aggraver l'état de santé des personnes fragilisées ou malades. Les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les personnes âgées, les malades chroniques (hypertendus, cardiaques, diabétiques) doivent éviter de jeûner pour ne pas compliquer leur état de santé ou se mettre en danger.
Dans ce contexte, les personnes devant prendre un traitement à une heure fixe ou en urgence doivent prendre l'avis de leur médecin, a-t-il ajouté, avant de poursuivre : «Si ces malades ont un traitement à prendre obligatoirement, à des heures bien déterminées, ils doivent respecter les heures de prise des médicaments, prescrits par leurs médecins traitants.» Enfin, toute personne présentant un problème médical ou un malaise au cours de la journée de Ramadhan doit rompre le jeûne et se faire prendre en charge médicalement.

Par elmoudjahid.com | Dimanche 29 Juillet 2012 | 00:24 | Lu 158 fois




Nouveau commentaire :