Stardumaghreb




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CONGO - BRAZZAVILLE : Monsieur l’Ambassadeur, êtes-vous un branleur ?


Par Lemarigot.com | Vendredi 15 Novembre 2013 | 02:23 | Lu 1776 fois


CONGO - BRAZZAVILLE : Monsieur l’Ambassadeur, êtes-vous un branleur ?
Depuis le début de la semaine passée, une vidéo troublante qui circule sur la toile met à mal la bonne conduite de l’Ambassadeur du Congo-Brazzaville auprès du royaume du Maroc.
 
Au début de la vidéo, de faible résolution au demeurant, émerge sous un contre-sueur, le tronc d’un homme corpulent. On découvre ensuite un ventre puissant étonnamment gros et aux contours impeccablement ronds. Puis le profil du gaffeur se révèle progressivement au spectateur médusé.
 
Le comédien tombe sa petite culotte, en sort un objet d’apparence flasque et spongieuse tenu par une main zélée. Le spécimen est de taille faut-il le préciser. Le striptease peut donc commencer. S’ensuit alors un mouvement continu d’extension sur la chose en va et vient (pour rester poli).
 
Le type ressemble trait pour trait – à s’y méprendre- à son " Excellence" Monsieur l’Ambassadeur du Congo auprès du Royaume du Maroc, le bien-nommé Valentin Ollessongo. Une image d’Epinal sans doute. Détail non négligeable toutefois : on est bien loin du 14 Février et dans un cadre plutôt coquasse.
 
Notre homme discute à grands renforts de mimiques avec une personne dont on ne voit que très brièvement les traits dénudés à travers une webcam. C’est une femme d’apparence blanche.
 
La rapidité avec laquelle la fenêtre de sa partenaire virtuelle se referme porte à croire qu’il s’agit d’un fake (faux profil) et qu’il a été piégé à dessein.
 
Convaincu d’être dans un bunker électronique et rassuré, le showman quitte ses lunettes un moment comme pour convaincre son interlocutrice volontiers dubitative de son identité et lui offre un visage candide emballé dans des bisous câlinés. Sauf à parier sur un sosie aussi parfait qui entre dans le moule, il s’agirait bien de Monsieur Valentin Ollessongo.
 
Depuis, des voix se sont élevées pour dénoncer cette licence qui jette en pâture la respectabilité de nos hommes politiques et pour réclamer la démission de l’Ambassadeur qui n’a d’ailleurs fait aucun commentaire à ce sujet.
 
D’autres personnes, concédant à l’intéressé le droit à certaines cabrioles dans le cadre de sa vie privée crachent leur venin sur un voyeurisme massif et vachard.
 
La vidéo a plusieurs fois fait l’objet de suppressions sur les pages facebook, dailymotion ou youtube mais les " azertystes " à l’imagination fertile la remettent sans cesse en ligne sous d’autres noms. Sans la célérité des pompiers cybernétiques, cette vidéo deviendrait virale.
 
Côté gouvernement, comme lors du safari  de militaires angolais en territoire congolais,  mystère et boule de gomme ! Comme si le silence était le meilleur dissolvant contre la honte.
 
Vite, un sosie !
 
S’il existe un sosie de bonne facture, c’est le moment ou jamais de se manifester. La république lui en serait très reconnaissante. Il assumerait ainsi le "canular" en contrepartie d’une belle récompense en espèces trébuchantes et voilà l’honneur de notre Ambassadeur sain et sauf !
 
Difficile d’imaginer une démission en règle dans ces conditions-là et des excuses publiques car la démission est très mal vue sous les tropiques.
 
D’ici-là on voit très bien une circulaire portant nomination de nouveaux diplomates dans laquelle on noierait le scandale Ollessongo, en nommant un autre Ambassadeur à la place du trublion sans pour autant revenir sur cette affaire qui se situe au-dessous de la ceinture.  Après tout, la politique a mieux à faire que de s’occuper des fantasmes du peuple, n’est-ce pas ?

Par Lemarigot.com | Vendredi 15 Novembre 2013 | 02:23 | Lu 1776 fois





1.Posté par Van Manchette le 24/11/2013 18:58
Voici le lien de l'article source : http://lemarigot.com/index.php?anc=politique&article=27
Les commentaires seront bientôt libéralisés sur notre site.

Nouveau commentaire :